liste de mes articles

Lorem ipsum gravida nibh vel velit auctor aliquet. Aenean sollicitudin, lorem quis bibendum. Sofisticur ali quenean.

INSTAGRAM

Blog

Laver, ranger, trier etc….ça fait partie de la vie !

l’observation du quotidien et de nos comportements dans l’habitat, nous aide à mieux nous connaitre. Comme beaucoup de chose c’est un support,  il peut être utile en développement personnel car cela renseigne sur nos intentions, nos pensées,  mais pour comprendre …il faut souvent décoder.

Ma formation de CESF à l’origine, me permet de déployer des connaissances techniques, mon expérience pratique longue me permet de vous guider dans ce domaine. Mon envie de comprendre m’amène à partager ma pensée.

exemple de situation différentes, sans notion de jugement de valeur :

  • intérieur parfaitement rangé et propre…on est dans le cas de figure de la recherche de perfection, dans la maitrise, on “masterise” comme j’aime dire : on a les ressources mentales, physiques et le stress social suffisant pour se mobiliser,
  • le ultra clean, ultra bright  tout le temps, toute la journée, toute l’année…Là on a centré toute notre énergie sur l’intérieur de la maison, on a du temps, on ne fait que ça.
  • le capharnaüm …il laisse penser que nous ne sommes pas au mieux de notre forme, nous oublions les priorités matérielles, nous n’arrivons pas à gérer, débordés par des émotions, par d’autres priorités ou tout simplement pas le temps !

Pour certaines personnes : elles pensent, bien- c’est propre chez moi, je me sens bien. Si c’est sale ou désordonné je me sens mal dans ma peau, honteuse si quelqu’un arrive et voyait cela. Dans d’autres cas certains ont abandonné, ne voit plus tout le désordre ou la saleté qui dérange les autres : l’équilibre est perdu, il y a trop à faire penses-t’il…occupez à d’autres problématiques ils n’y penses plus au ménage…c’est là le problème.

De cette façon, l’entretien du logement est en rapport avec notre santé mentale. Il est en lien avec nos valeurs, nos croyances :

notre jugement, notre estime de nous et nos liens amicaux, familiaux. Très fréquemment les individus placent ce critère en haute position : je ne peux me sentir bien , ouvrir ma porte et recevoir du monde si ce n’est pas bien comme il faut.

Lorsqu’un coup dur arrive, que l’on soit fatigué, surchargé par d’autres priorités en difficulté passagère ou en “craquage total” on a du mal à tenir le cap du quotidien. En général il n’y a pas de demande d’aide car on a le préjugé facile et les injonctions de notre société en tête (c’est normal de le faire, on devrait pouvoir tenir au moins ça etc..). Pour avoir visité de nombreuses personnes en difficulté dans mon précédent métier je sais à quel point faire à deux, en parlant de choses et d’autres, en allégeant le poids des tâches à réaliser…est source de satisfaction et de nouvel élan.

Renonçant à scinder comme on le fait habituellement les domaines (et pas que) je propose mes prestations originales et atypiques. On scinde habituellement d’un côté la santé, de l’autre le concret. D’un côté le corps de l’autre l’esprit…! D’un côté le quotidien, le ménage : tâches non nobles, en lien avec ce qui est sale – de l’autre l’intellect et les hautes sphères, ce qui est plus valorisant, nourrissant. On a des visions limitées et on a oublié le vrai !

Les moines bouddhistes du village des pruniers m’ont enseigné la méditation dans l’action

  •   l’art de rester en présence, centré, présent et attentif…en épluchant des légumes ou avec un balai à la main, et comment faire mais surtout se taire pour mieux observer et comprendre le monde, se détendre même dans le ménage ! oui oui surprenant n’est-ce pas?
  • On peut même y prendre plaisir en détournant cela pour son bien-être (la mauvaise habitude de cogiter sans cesse, la rumination habituelle peuvent se transformer en autre chose).

les tâches sont effectivement très nombreuses dans un logement :

  • sol, cuisine, sanitaires, entretien des surfaces, électro-ménagers, fenêtres, placards, poussière…. Ajoutons la gestion du linge (lavage, rangement, tri, linge de maison…) le temps de préparation des repas (en plus des courses!)…

Les personnes qui réalisent toutes ses actions savent à quel point il faut du temps et de l’énergie pour tout tenir correctement toute la semaine.

  • On aime que ce soit beau chez nous!  le bien vivre dans son logement est un grand centre d’intérêt de nos jours. Chacun passes du temps à concevoir, imaginer, acheter…et rêver sur ses idées déco. On est dans une société du vivre bien chez soi, il suffit d’ouvrir un magasine, d’allumer la TV, pour voir à quel point c’est vrai. Et cela nous influence même si on a d’autres valeurs et sujets de préoccupations.
  • La satisfaction, le bien-être passe par là…oui mais parfois on oublie son propre développement personnel. Lâcher un peu sur le ménage ça fait du bien, on mets à distance les diktats surtout, on se mets moins la pression. Mais tout est question de seuil. Car voilà la démission, la dépression, le lâcher prise trop souvent répété et zou c’est la cata (il s’ensuit des semaines pour redresser la barre, le linge ou la vaisselle s’accumulent..).

Et j’ai aussi observé que le désordre peut ne pas déranger, en sommes il est choisis, assumé.

  • Le rangement, ménage n’est pas réalisé, au profit d’un investissement dans d’autres priorités. Les cas allant du petit désordre à des espaces insalubres, des frigidaires très spéciaux, des tas de linges tels des monticules, des accumulations diverses. Cela arrive a beaucoup plus d’entre nous que nous pensons. On apprends pas à l’école à s’organiser, à faire les gestes efficaces (comparer les avantages-inconvénients du matériel-produits-ordre etc.). est-ce inné? simple? sensé être transmis en famille, sans en parler, sans que l’on nous montre? sans entrainement avant la vie en appart seul c’est compliqué. Résultat beaucoup on appris sur le tas!

Entre passer tout son temps à “briquer” ou renoncer et subir la fatalité…c’est quoi la solution ?!

  •   l’équilibre peut-être …Et la compréhension, considérons que : nos attentes de perfections sont telles, notre choix, notre volonté si liée à des habitudes et conditionnements, notre jugement et/ou notre crainte de rejet social si présent que ce n’est pas simple…alors on fait comme on a toujours fait.

Il faudrait renoncer à quelque chose ? travailler à supporter tel ou tel aspect de soi ou des lieux? se séparer de notre habitude, de penser, de faire…?

Evoluer et changer…pour un mieux-être éventuel? C’est ce qui se produit dans les séances d’accompagnement, à domicile, en cabinet et également lors des groupes. On ne s’en rends parfois pas compte mais on évolue, on se transforme petit à petit…et c’est toujours positif. Pas besoin de regarder dans le rétroviseur pour critiquer notre “ancien nous-même” on avance c’est ce qui compte, n’est-ce pas?

en faisant “en étant dans l’action” on règle aussi nos problématiques de façon symbolique également …quelques exemples :

  • le ressentis de blocage-d’impuissance qui disparait lorsqu’on fait, que l’on voit le résultat “on a été capable”.
  • Le plaisir d’avoir du temps pour soi lorsque l’on a un peu “levé le pied” !
  • la compréhension vient après. Parfois “telle” zone est en fait associée à “telle” chose. De même tel sujet associé à tel événement, trauma, souffrance.  On peut voir que “telle” priorité en lien avec “tel” besoin.

Que vous ayez le souhait d’y voir clair ou simplement besoin d’un coup de pouce pour avancer…le sujet du quotidien sera toujours bienvenue dans nos entretiens, et rencontres !

Une possibilité pour vous, de multiples formes au cas par cas s’envisagent au cabinet ou à votre domicile.

Les choses de la vie ne sont pas si séparées : pourquoi ne pas parler “vie quotidienne” et régler vos obstacles à une vie plus claire, ordonnée, rangée ?

contactez moi pour un entretien ou un forfait 5 séances :

  • apprendre la méditation en action : entrainement personnalisé à votre domicile; Qi gong appliqué.
  • dépannage concret :  besoin d’aide ponctuelle exceptionnelle pour rétablir un espace agréable : je me déplace à votre domicile.
  • entretien de soutien : comment  faire – plan d’action et perspective d’avenir.

Ma formation de Conseillère en Economie Sociale et Familiale me permet de déployer des connaissances techniques, mon expérience pratique longue me permet de vous guider dans ce domaine. J’ai accompagné des personnes en difficulté (psychiatrie a avoir une vie plus normale, sur les axes de la vie courante : cuisine-logement-relationnel-loisirs).

En fait tout ce que l’on apprends en Qi gong et en méditation se transforme en savoir être …on devient plus calme, plus efficace /observateur, plein d’énergie et patient.

En attendant, n’hésitez pas à me contacter, si un de vos proches à un besoin de soutien ou vous même…pour ouvrir la porte en acceptant de l’aide momentanée.

Leave a Comment: